Comment enlever le vernis d'un tableau

Comment enlever le vernis sur un tableau ?



Pour un vernis léger : Dammar, mastic etc..., cela est assez simple. Il suffit d'être attentif, patient et précautionneux.

Vous prendrez 2 godets, un à droite, un à gauche. Dans celui de droite vous mettrez une mesure d'alcool à brûler à 90° ou d'alcool industriel à 95°, et une mesure d'essence de térébenthine seule dans celui de gauche.
Il faut aussi avoir 2 réserves de tampons d'ouate (coton), une pour la droite et une pour la gauche.
Tout d'abord, faites un essai en bas ou en haut de votre tableau, là ou cela se voit le moins.
Avec votre tampon de droite humecté de liquide du godet de droite, vous frotterez légèrement, et tout de suite après, avec le tampon de gauche humecté de térébenthine, vous neutraliserez la morsure de l'alcool.
après chaque cycle vous regardez votre tampon de droite. Dés que vous voyez des traces jaunes et collantes, c'est le signe que le vernis s'en va.
Vous pourrez progresser ainsi petit à petit sur toute la toile, toujours en regardant bien que votre tampon de droite ne comporte que des traces de vernis. Si vous apercevez des traces de peinture, c'est que vous avez été trop loin, et il faut arrêter immédiatement.
Pensez à changer fréquemment les tampons, dés qu'ils sont sales. Si le vernis résiste un peu, augmentez la proportion d'alcool. Ne vous trompez jamais de tampon. c' est pour l'éviter qu'il vaut mieux en avoir un dans chaque main !
Évidemment, si vous êtes gaucher, vous inverserez toutes ces manoeuvres.
N'allez jamais trop loin dans cette opération. Il vaut mieux qu'il reste un peu de vernis plutôt que d'attaquer la peinture. Il faut être très prudent.

Une fois le tableau déverni, vous pourrez le revernir. Mais cette fois ci, sans vous tromper. Inutile de vouloir mettre une couche épaisse, une couche légère appliqué avec un large pinceau suffit. Pensez à bien tirer votre vernis.
Il existe également du vernis en bombe aérosol que vous pouvez trouver dans des boutiques spécialisées. A vous de voir ce qui vous parait le plus simple et adéquat pour ne pas prendre de risque.

 

Comment retendre une toile partiellement déformée ?



Si la déformation n'est pas trop importante, vous pouvez essayer d'humidifier légèrement le dos de la toile. La fibre de la toile devrait se détendre un peu plus, puis se retendre au séchage.

Sinon, ce que l'on fait le plus souvent c'est une remise à plat. On démonte le tableau, et on colle un papier japon sur la face du tableau, sur un plan de travail, avec un débordement du papier de 15, 20 cm, à l'aide de methylcellulose (10% de résine pour 90% d'eau). En séchant, le papier va ré-aplanir le tableau.
Avant collage, entre le dos de la toile et le plan de travail, on pose quelques feuilles de papier journaux qui vont dépasser du tableau de moitie par rapport au dépassement du papier japon. Cela permettra deux choses :
  • d'une part de pouvoir retourner le tableau et le recoller, face vers le plan de travail si l'on a besoin de travailler au dos
  • d'autre part, tout simplement de le désolidariser du plan de travail sans avoir à décoller le papier.

Il faut bien sur être sur qu'il n'y a pas de faiblesse au niveau de la cohérence du tableau, de début d'écaillage ou de soulèvement de la couche picturale, et que le tableau supporte bien l'eau (test d'eau avant l'opération - voir descriptif en fin de message).

Lorsque le papier japon est parfaitement sec, et que les déformations sont revenues, on découpe le papier au niveau du papier journal qui est dessous, ce qui désolidarise le tableau du plan de travail, et avec une éponge humide (peu d'eau très chaude) on badigeonne le papier japon (je répète, peu d'eau très chaude) qui va se décoller. De façon très prudente, on enlève le papier en tirant et en faisant en sorte que la main reste à la même hauteur, qu'elle ne monte pas ; c'est à dire qu'on déplace la main parallèlement au tableau, et non verticalement.
Si la papier résiste on rajoute un petit peu d'eau.

Une fois le papier enlevé, on retend la toile sans attendre.

C'est, somme toute, une opération délicate qu'on ne fait pas à la légère. Il faut être certains que vous aurez assez de toile sur les bords pour avoir une bonne prise avec la pince à tendre, sinon, il faut mettre des bandes de tensions, ce qui demande encore d'autres manipulations.

Le fait de retendre directement la toile permettra sûrement de ré-aplanir la déformation, mais pas de supprimer la trace de ce qui a appuyé sur la toile.

Il est conseillé d'essayer déjà la méthode de l'eau au niveau de la déformation, par le dos, un peu d'eau, pas trop, pas chaude. Vous posez préalablement votre toile sur un plan de travail, dos vers vous dans une pièce sèche. Éventuellement, vous mettez un petit tapis (homogène et plan) de papier pour absorber l'excédent d'eau qui passera au travers. Excédent qu'il ne devrait pas y avoir si vous mettez la bonne quantité d'eau.

ATTENTION : assurez-vous que la toile n'est pas réactive à l'eau, que c'est bien une toile de lin et non une mixte lin-coton, ou pire coton tout seul.

Pour faire le test d'eau, vous mettez de l'eau au dos de votre toile à l'aide d'une éponge, dans un des angles, sur une surface de 3-4 cm de côté, par le dos, toile poser sur un lit de papier journaux, et vous laisser sécher. Il faut bien observer la façon dont la toile réagit, mais aussi celle de la préparation et la peinture qui ne doivent ni cloquer, ni se décoller. Il est nécessaire que l'eau traverse la toile et que vous voyez donc de l'eau sur le lit de papier. Dans le cas contraire, c'est que l'eau est incapable de la traverser ce qui indique un risque de stagnation et donc de gros problème.

Soyez donc très prudent, tout ceci reste des opérations du métier, qu'il est nécessaire de bien maîtriser. Si vous avez de vieilles toiles qui ne compte plus vraiment pour vous, entraînez-vous avant dessus.
ATTENTION : l'eau est un outil pour le restaurateur, mais c'est aussi un ennemi, c'est pourquoi toute opération à base d'eau est risquée.

Une fois que votre tableau sera remonté et parfaitement débarrassé de son humidité résiduelle, vernissez le.

Bonne chance à vous et restez prudent, au moindre doute, adressez-vous à un professionnel.
Guide pratique de la peinture à l'huile
 


           
Copyright (C) 2008.Bruni. Conception - Septembre 2008   
statistiques
annuaire peinture artsCliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS   jeudi 11 septembre 2014