Découvrir et apprendre à peindre sur toile...Quelques notions de peinture et conseils...




La Peinture à l' huile


L'invention de la peinture à l'huile est attribuée au peintre flamand Jan van Eyck (1390-1441), mais le procédé consistant à mélanger les pigments dans l'huile était déjà connu de Theophilus au XIIIe siècle.
Les premiers tableaux à l'huile, qui pouvait être extraite de la lavande, de l'aspic, du pavot ou de la noix, ont été peints sur des panneaux de bois. Les panneaux étaient imprégnés de plusieurs couches de colle et d'enduit, puis ils étaient marouflés d'une fine toile afin de limiter les effets de dilatation ou de rétraction du bois. L'inconvénient de cette technique était que la dimension des tableaux était relativement limitée.
C'est à partir du XVe siècle que l'utilisation de châssis entoilés fait son apparition. La toile la plus couramment utilisée est le lin. Elle doit être recouverte d'une couche d'enduit qui permet à la peinture de s'accrocher.
En 2008, on découvre les plus vieilles peintures à l'huile connues à ce jour dans les grottes afghanes de Bamiyan. Elles sont datées du 7e siècle.
Née des ateliers classiques et des grands formats tels qu'ils garnissent nos musées, la tradition reste la base référentielle de nombreux peintres. Les couches picturales du tableau sont nombreuses et exploitent les transparences de certains pigments, alliée à celle, plus évidente, des médiums. On les appelle « jus »,
« glacis », « vellatures »... Par opposition à « pâte », « matière », « charge »... Cette tradition donne à la peinture à l'huile toute sa subtilité et sa profondeur. La lumière peut, si elle est bien construite sur un support savamment préparé, sortir du fond du tableau, du fait de la place qui lui aura été réservée tout au long de l'exécution.
L'huile traditionnelle d'atelier implique une mise en œuvre longue et capricieuse, dont les secrets sont scellés avant tout par le génie des illustres artistes qui lui ont donné son statut prestigieux. Si le contour de Vermeer reste un mystère, est-ce du fait d'un procédé ou d'une inégalable légèreté ? Les lumières de Vinci sont-elles calculées ou miraculeuses ? Les touches de Degas ont-elles un sens ou une inspiration ? Il est des œuvres devant lesquelles l'inévitable « c'est parce que » devient muet.
L'autre façon d'entreprendre l'huile est beaucoup plus récente et date de l'invention du tube par l'industrie de la peinture. Séduits par cette nouveauté, les artistes ont échappé à la clairière intérieure de leur atelier pour rejoindre celle des bois. Quelques contraintes les accompagnaient : celle du format à transporter - à l'aller et au retour, et celle du temps Chronos. Il leur fallut se créer une technique pour saisir le motif dans sa fugitive cohérence. Les précédents du genre tenaient plus de l'esquisse et du brouillon préparatoire que de l'œuvre achevée. Ils inventèrent « la touche », seul moyen de rendre et la couleur et la lumière possible en une seule fois. Impressionnisme, pointillisme, post-impressionnisme, fauvisme, expressionnisme, tous ces courants n'ont cessé d'explorer les limites de la peinture à l'huile dite alla prima - autrement dit première couche.
La réflexion sur la peinture a considérablement évolué. La technique et sa maîtrise ont perdu une partie du prestige qu'elles avaient gagné au cours de nombreux siècles d'histoire. Par le fait d'un décalage. La vraisemblance avait pris plus d'importance que le sens pictural dans l'appréciation du genre. La révolution de l'art moderne constitue un retour du sens au delà des moyens, par dessus la capacité technique à représenter le monde. Plus tard, ce débat du sens et des moyens réapparaîtra sous une autre forme, au bout de l'abstraction : quand le sujet est « dépassé », il ne reste que la question de l'outil.

Peintures à l'huile

La peinture à l'huile est un matériel de peinture, qui utilise un mélange de pigments et d'huile siccative, permettant d'obtenir une pâte plus ou moins consistante. L'huile utilisée est généralement l'huile de lin ou l'huile d'œillette... Suite...

Choisissez vos couleurs et médiums pour faire vos glacis


Pour réussir vos glacis vous utiliserez des couleurs transparentes. La qualité de transparence d'une peinture est déterminée par le pigment qui la compose. Lorsque vous choisirez des couleurs pour faire des glacis, consultez chez votre fournisseur, les nuanciers des fabricants. La transparence, la semi-transparence, ou l'opacité de chaque couleur est indiquée au regard de chaque teinte par une... Suite...

Faut-il vernir ses tableaux ?


Oui, mais garder votre patience. Il faut savoir qu'une oeuvre peinte à l'huile, suivant le nombre de couches de couleurs superposées, la structure et l'épaisseur de celles-ci, met un certain temps pour sécher. Même si elle parait sèche en surface, elle ne l'est pas pour autant dans son intégralité. Il faut plusieurs mois et presque une année pour que l'oeuvre peinte soit parfaitement dure en... Suite...

Les essences employées pour la peinture à l'huile


Dans cette grande famille, c'est évidemment l'essence de térébenthine qui est la plus connue et donc la plus employée. Elle est très plastifiante et se mélange bien avec les couleurs broyées à l'huile. Elle entre aussi dans la composition des vernis. Toutefois, elle dénote par une forte tendance à s'épaissir à l'air et à devenir gluante.
A ce stade, son mélange avec la couleur la fait devenir... Suite...

Savoir faire


Chacun de nous, d'instinct , peut reconnaître les couleurs qui s'harmonisent avec ses couleurs naturelles, son teint, ses cheveux, ses yeux. Mais l'influence de l'environnement, de la mode, de l'image des héros auxquels nous nous identifions, peut dévoyer notre sens inné des couleurs.
Les couleurs ont un langage qui est fonction de notre état émotionnel, mais aussi de notre culture. Elles... Suite...

A quoi servent les fonds ?



Leur première qualité est de chasser le trac. Quand le blanc de la toile ou du papier vous laisse sec ou vous intimide, colorez ! Les peintres de la Renaissance commençaient toujours ainsi? Outre la disparition de la gêne provoquée par une grande surface blanche, vous y trouverez plusieurs avantages :
Le fond donne au tableau une tonalité dominante, dès le début du travail ;
Il est plus... Suite...

NETTOYAGE DES BROSSES ET PINCEAUX



Les brosses et les pinceaux sont des outils précieux, soit parce qu'on s'est habitué à eux, soit parce qu'ils sont choisis dans les meilleurs qualités et donc coûteux. Un minimum d'entretien permet de les conserver plus longtemps et préserve leurs qualités (forme, consistance, nervosité, etc.)


PEINTURE ACRYLIQUE


Ne jamais laisser... Suite...

Définitions des principaux termes techniques employés en peinture


LEXIQUE DU VOCABULAIRE TECHNIQUE CONCERNANT LES ARTS PLASTIQUES ET MENTIONS DE PRESENTATION PUBLIQUE DES OEUVRES.



ACRYLIQUE : pigment synthétique, initialement destiné au marché industriel, et commercialisé en 1950. Cette peinture au séchage rapide donne des tons plus vifs que ceux de la peinture à l'huile, mais laisse également sur le tableau un fini impersonnel... Suite...

Quelques sites pratiques pour apprendre à peindre

Voici une liste de liens intéressants qui peuvent vous aider dans la pratique de la peinture à l'huile ou l' acrylique, avec des cours gratuits, des vidéos, des exemples et des méthodes pour apprendre à réaliser des portraits, des paysages etc...... Suite...
Suite...

Comment restaurer un tableau ?

Cette rubrique est destinée à vous donner quelques conseils et astuces pour restaurer vos tableaux. Elle est amené à se développer par la suite. Si vous avez des conseils précieux à donner et si vous désirez m'aider  à l'enrichir, vous pouvez me les faire parvenir en me contactant. Je vous en serais très reconnaissant.
 Suite...



           
Copyright (C) 2008.Bruni. Conception - Septembre 2008   
statistiques
annuaire peinture artsCliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS   vendredi 28 mars 2014